<<90000000>> téléspectateurs
<<240>> entrepreneurs dans 17 pays
<<4135>> vidéos sur l'agroécologie
<<105>> langues disponibles

Agriculture de basse-cour : une bouée de sauvetage pendant le COVID-19

L'approvisionnement alimentaire étant perturbé par le COVID-19, les préoccupations concernant la sécurité alimentaire ont suscité un intérêt accru pour l’agriculture à domicile. Cela est particulièrement vrai pour les communautés vulnérables, comme indiqué par l'analyse d'Access Agriculture, qui montre que ses vidéos de formation agricole faisant la promotion de l'agriculture de basse-cour, telles que « Utiliser des buttes en sacs pour cultiver des légumes », figuraient parmi les téléchargements les plus populaires de sa plateforme vidéo pendant le confinement à cause du COVID-19.

« Si nous pouvions simplement cultiver des fruits et des légumes autour de nos maisons, cela pourrait aider les pays en développement comme le Libéria à devenir résilients face aux perturbations de l'approvisionnement alimentaire », a déclaré Jonathan Stewart, directeur exécutif d'Agro Tech Liberia et ambassadeur d'Access Agriculture. « Les parties prenantes doivent promouvoir l'agriculture urbaine et périurbaine pour contribuer à la sécurité alimentaire en temps de crise. »

Agro Tech Liberia est une organisation axée sur les jeunes qui promeut la sécurité alimentaire et la gérance de l'environnement grâce au renforcement des capacités. Il sensibilise aux pratiques intelligentes face au climat et organise des programmes de mentorat et de formation pour les jeunes du Libéria en matière d'agriculture, d'entrepreneuriat, d'agro-industrie et de durabilité environnementale.

Avantages de l'agriculture de basse-cour

L'agriculture de basse-cour offre une solution pratique et peu coûteuse pour les multiples défis auxquels les gens sont confrontés aujourd'hui. Cela peut conduire à des systèmes alimentaires plus résilients et renforcer la production alimentaire locale. C'est aussi l'occasion d'avoir un impact environnemental positif. De plus, les matériaux nécessaires pour cela sont peu coûteux et facilement accessibles.

Dans les villes, il permet aux gens de rester en contact avec la nature, créant un sentiment de bien-être qui peut aider à soulager le stress. Au fur et à mesure que les familles apprennent à cultiver des fruits et des légumes dans leur jardin, elles peuvent avoir une variété d'aliments frais, nutritifs et sans pesticides qui peuvent renforcer leur système immunitaire.

Pour les communautés vulnérables, l'agriculture de basse-cour améliore non seulement la sécurité alimentaire, mais fournit également un revenu supplémentaire. Il s'avère être un moyen d'autosuffisance pour les femmes pendant la crise du COVID-19. En produisant des légumes à domicile pour la consommation des ménages, elles peuvent économiser de l'argent et vendre le surplus.

Promouvoir l'implication des jeunes dans la production alimentaire locale

Avec tant d'avantages de l'agriculture de basse-cour, Agro Tech Liberia dirigée par Jonathan a lancé une campagne intitulée « Cultivons nos aliments » pour promouvoir la culture de basse-cour afin d'aider les Libériens à avoir accès à la nourriture pendant la crise du COVID-19 et au-delà.

Dans le cadre de cette initiative, des semences de légumes ont été produites et distribuées aux ménages avec un soutien technique et agronomique. Des programmes de formation en ligne pour les jeunes ont été organisés sur la gestion des sols, la sélection du matériel de plantation et les pratiques agricoles durables et des vidéos de formation agricole pertinentes produites par les partenaires d'Access Agriculture (www.accessagriculture.org/fr) ont été présentées.

« Notre objectif est d'inspirer des communautés, en particulier des jeunes hommes et femmes ainsi que des étudiants, et finalement tout le pays à soutenir la production alimentaire locale afin de parvenir à la sécurité alimentaire », a déclaré Jonathan. « Nous sommes heureux de voir que nos efforts semblent avoir un impact et nous promettons de maintenir l'engagement et les discussions autour de la façon dont nous nous nourrissons après le COVID-19 », a-t-il ajouté.

Fervent défenseur de la participation active des jeunes à l'agriculture et aux problèmes liés au climat, Jonathan pense qu'en donnant aux jeunes les connaissances et les compétences nécessaires pour cultiver des aliments chez eux, il est possible de garantir une sécurité alimentaire continue pendant cette crise et au-delà, car les perturbations des approvisionnements alimentaires peuvent avoir lieu à tout moment.

Note : Cet article de blog est dédié au #WorldSoilDay, qui est observé le 5 décembre de chaque année à travers le monde. Le sol est fondamental pour une production alimentaire saine. Bonne journée mondiale des sols !

Comment vous pouvez aider. Votre généreux don nous permettra de fournir aux petits agriculteurs un meilleur accès à des conseils en matière d’agriculture dans leur langue.

Dernières nouvelles

Vidéos récentes

Merci à tous nos donateurs