<<90000000>> téléspectateurs
<<240>> entrepreneurs dans 17 pays
<<4135>> vidéos sur l'agroécologie
<<105>> langues disponibles

Semer l'autonomie

Author
Savitri Mohapatra
Simon Adriko

Une petite idée peut faire une énorme différence. C'est ce que Simon Adriko a appris lorsqu'il a commencé à montrer des vidéos de formation agricole aux résidents des camps de réfugiés dans la région du Nil-occidental en Ouganda pour augmenter la productivité agricole, améliorer leurs moyens de subsistance et les rendre autonomes.

Avec environ 1,4 million de réfugiés, l'Ouganda est l'un des plus grands pays d'accueil de réfugiés au monde. Elle a également l'une des politiques de réfugiés les plus progressistes au monde qui permet aux réfugiés de devenir autonomes et de mener une vie digne pendant leur exil. En plus de multiples services, ils reçoivent des terres à des fins d’habitation et d'utilisation agricole.

« J'ai montré des vidéos de formation d’Access Agriculture dans les langues parlées dans les camps de réfugiés, comme le français pour les réfugiés de la République démocratique du Congo (RDC) et l'arabe pour les réfugiés du Soudan du Sud », a déclaré Simon. « Pour les agriculteurs des communautés d'accueil, qui vivent aux côtés des réfugiés et partagent leurs terres avec eux, j'ai montré des vidéos dans la langue locale lugbara. »

Simon est membre du réseau « Entrepreneurs pour l'accès rural » (ERA) d’Access Agriculture à travers le Sud, qui projettent des vidéos et les mettent à la disposition des communautés rurales en tant que partie intégrante de leur entreprise. Access Agriculture (www.accessagriculture.org/fr) promeut l'échange Sud-Sud de vidéos de formation agricole de qualité dans les langues internationales et locales.

Décrivant la réaction des camps de réfugiés après avoir regardé les vidéos de formation, Simon a déclaré : « Ils sont heureux d'apprendre de nouvelles techniques de leurs pairs d'autres pays dans la langue locale. Ils se sentent encouragés par le fait que si d'autres agriculteurs peuvent produire de bonnes récoltes, ils peuvent aussi le faire et au moins 20% des agriculteurs ont augmenté leur production agricole après avoir regardé les vidéos. » 

Comme l'espace est souvent limité dans les camps de réfugiés, Simon a expliqué qu'il avait montré des vidéos principalement liées à l'horticulture. À travers la vidéo « Utiliser des buttes en sacs pour cultiver des légumes », Simon a présenté l'idée que chaque ménage des colonies pouvait cultiver une grande variété de légumes à un coût minime dans un espace limité.

Il était heureux que le public ait aimé l'idée. « Ils ont maintenant adopté cette pratique après avoir vu la vidéo et ils mangent des légumes nutritifs et partagent leurs produits avec leurs voisins », a déclaré Simon. « Cela leur donnera également la possibilité de générer un revenu stable grâce à la vente de la récolte excédentaire. »

Ce qui a le plus impressionné Simon, c'est qu'en adoptant une idée simple, les ménages des communautés vulnérables ont amélioré leur sécurité alimentaire et leurs moyens de subsistance. « Aujourd'hui, les communautés d'accueil et les réfugiés deviennent rapidement autonomes et diffusent leurs connaissances à d'autres », a-t-il commenté.

Articles de blog connexes

Drip irrigation saves water in South Sudan

Agriculture de basse-cour : une bouée de sauvetage pendant le COVID-19

Vidéo connexe d’Access Agriculture

Utiliser des buttes en sacs pour cultiver des légumes

Comment vous pouvez aider. Votre généreux don nous permettra de fournir aux petits agriculteurs un meilleur accès à des conseils en matière d’agriculture dans leur langue.

Dernières nouvelles

Merci à tous nos donateurs