• Les groupes d’entraide sont formés par de petits agriculteurs afin de se soutenir mutuellement dans l’adoption et la promotion d’un certain nombre de pratiques de gestion des terres