Comment et pourquoi nous avons commencé

Pourquoi nous avons commencé

Les services de conseil agricole dans les pays en développement sont confrontés à de nombreux défis, l’un d’entre eux étant la nécessité de répondre véritablement aux diverses demandes des agriculteurs pour obtenir des conseils sur les questions relatives aux cultures, à l’élevage de bétail et de poisson, au traitement, aux affaires, aux finances et au marketing. Les ressources étant limitées, les conseillers ont du mal à atteindre les millions d’agriculteurs

Dans tous les pays, les instituts de recherche, les universités, les ONG, les services de vulgarisation, les entreprises, les stations radio et les organisations d’agriculteurs font des efforts considérables pour trouver ou développer du matériel de formation approprié à leur personnel et aux agriculteurs avec lesquels ils travaillent.

Un sondage en ligne en 2011, organisé par le Forum mondial pour le conseil rural (GFRAS), la Sustainable Agriculture Initiative (SAI) Platform et la Direction du développement et de la coopération (DDC), a indiqué que les agriculteurs se fondent principalement sur les organismes extérieurs pour regarder des vidéos de formation agricole. Les agriculteurs regarderaient les vidéos avec leur famille ou avec les voisins si des mécanismes de distribution des vidéos étaient mis en place – et les agriculteurs sont prêts à payer pour les disques vidéo et les spectacles vidéo s’ils estiment que cela serait bénéfique pour leur entreprise.

Environ 85% des plus de 500 répondants ont trouvé les langues locales très importantes pour les vidéos de formation des agriculteurs. Pour assurer que les vidéos peuvent être partagées et qu’elles sont utiles pour la communauté mondiale des fournisseurs de services de vulgarisation et les agriculteurs, la production de nombreuses vidéos de mauvaise pauvre en langues locales n’est pas rentable. Les organisations sont prêtes à traduire et à utiliser les vidéos réalisées dans d’autres pays si elles sont pertinentes et de bonne qualité, et si les scripts vidéo en sont disponibles. Par conséquent, la mise en place d’une organisation autoritaire qui prend en charge la visualisation en ligne, le téléchargement et la distribution physique de vidéos de formation agricole de qualité répondra à une demande réelle.

Comment nous avons commencé

Les fondateurs d’Access Agriculture. En 2012, deux sociétés de médias, Agro-Insight et Countrywise Communication, se sont associées pour mettre en place l’ONG internationale Access Agriculture, dans le but de promouvoir le partage et l’utilisation de vidéos de formation agricole dans les pays en développement. 

Le financement initial pour Access Agriculture provient d’Agro-Insight et de Countrywise Communication. Le principal soutien financier est assuré par la Direction du développement et de la coopération (DDC) avec des conseils utiles de nombreuses autres organisations.

Agro-Insight est une société créée en 2010, basée en Belgique. Au cours des 20 dernières années, son directeur a travaillé dans la recherche et le développement agricoles du secteur public en Asie et en Afrique. Agro-Insight est le fer de lance de la méthode zoom avant, zoom arrière (zoom-in, zoom-out), qui mène au développement et à la diffusion à grande échelle et à l’utilisation de vidéos de formation de qualité agriculteur à agriculteur.

Countrywise Communication, créé en 1985, est une société britannique multi-primée spécialisée dans la production vidéo et multimédia et dans la formation pour l’agriculture, l’alimentation et le développement rural. La société a travaillé partout dans le monde pour le secteur privé, les gouvernements et les organismes du secteur public, et a une riche expérience dans l’assistance à la production des versions en langues locales de vidéos de formation de qualité.