Les réseaux Fairtrade de producteurs s'associent à Access Agriculture

Plus d'un million et demi d'agriculteurs qui bénéficient des meilleurs prix du marché grâce au schéma Fairtrade pourraient bientôt bénéficier d'un soutien plus large sur les moyens de subsistance. A travers un partenariat stratégique, Access Agriculture et Fairtrade exploreront ensemble les possibilités de renforcer les connaissances et les options de moyens de subsistance des producteurs et des travailleurs du Fairtrade.

Fairtrade est un mouvement mondial qui traite des injustices du commerce conventionnel. Le Fairtrade Premium versé aux producteurs du Fairtrade est investi dans des projets sociaux, environnementaux et éducatifs décidés par les communautés elles-mêmes.

La plupart des produits du Fairtrade sont encore vendus sur les marchés internationaux, mais une classe moyenne croissante dans les pays en voie de développement a ouvert des opportunités aux marchés régionaux et domestiques.

Nous devons veiller à ce que les revenus des agriculteurs ne dépendent pas seulement d'un ou deux produits, comme le café ou le thé. La diversification de leurs sources de revenus est cruciale pour la durabilité à long terme de l'agriculture,’’ explique le Dr Nyagoy Nyong'o, Directeur exécutif de Fairtrade Africa, le plus grand des trois réseaux de producteurs.

Le Dr Nyong'o ajoute: ²Je crois que les nombreuses vidéos sur la plateforme de Access Agriculture se révéleront essentielles pour renforcer les agriculteurs et encourager de nouvelles entreprises rurales à prospérer.’’

Bien que les vidéos de qualité hébergées sur la plateforme de Access Agriculture encouragent l'apprentissage Sud-Sud parmi les agriculteurs, un partage plus poussé des expériences sera alimenté par les plateformes sociales d'apprentissage gérées par les réseaux respectifs de producteurs, eux-mêmes.

Le Fairtrade Africa, le Fairtrade des producteurs de l’Amérique Latine et des Caraïbes (CLAC Fairtrade) et le réseau Fairtrade des producteurs d'Asie et du Pacifique (Fairtrade NAPP) prennent en charge 1,7 million d'agriculteurs regroupés dans plus de 1200 organisations paysannes