Living windbreaks to protect the soil

Les barrières vivantes sont faites de rangées d’herbes, d’arbustes et d’arbres locaux. Les plantes locales sont adaptées à vivre avec peu d’eau et elles résistent aux vents forts.

Langue courante
Quechua
Translated in
Bolivia
Durée
15:00
Produit pour
McKnight Foundation
Produit par
Agro-Insight
Besoin d'une langue?
Si vous souhaitez cette vidéo traduite dans d'autres langues, s'il vous plaît contacter kevin@accessagriculture.org

Catégories