<<90000000>> téléspectateurs
<<240>> entrepreneurs dans 17 pays
<<4135>> vidéos sur l'agroécologie
<<105>> langues disponibles

La malédiction de la connaissance

Voici quelques excellents conseils sur la façon d'écrire clairement, en particulier pour les petits agriculteurs.

Steven Pinker écrit de charmants livres sur la langue et sur l'esprit, où il parvient à expliquer clairement des idées complexes. Il est si bien lu qu’il a diversifié son écriture et a écrit un livre optimiste sur la violence où il explique que, peu importe ce que la plupart des gens pensent, le monde devient plus pacifique, et il a des chiffres pour soutenir cette son affirmation.

Dans la plupart de ses livres, à un moment ou à un autre, Pinker se moque de ce qu'il appelle les « puristes » qui corrigent l'anglais des autres. Les puristes se servent souvent de fausses règles de grammaire de la langue anglaise.

Alors, quand j'ai appris que Pinker avait écrit un livre de style sur la bonne écriture en anglais, The Sense of Style, je tenais à le lire. C'était l'occasion d'entendre le maître se tourner vers un style qu'il critiquait habituellement.

Pinker avoue qu'il aime les ouvrages de style et il en a lu quelques-uns. De toutes les idées de Pinker sur la bonne écriture, une se démarque particulièrement : la malédiction de la connaissance. Comme l'explique Pinker, lorsqu'une personne sait quelque chose, elle suppose, inconsciemment que les autres le savent aussi. Les gens qui écrivent beaucoup sur le même sujet peuvent involontairement omettre tellement de contexte que le document devient presque impossible à comprendre.

Lorsque les gens écrivent des articles pour leurs collègues, ils compressent des idées complexes en mots et expressions courts et denses (par exemple, les employés de l'aéroport disent « impact d'oiseau » lorsqu'ils veulent dire qu'un avion a heurté un oiseau). Ce jargon rend la rédaction technique assez claire pour les spécialistes de la discipline, mais difficile pour le reste d'entre nous.

Parfois, un mot commun prend un sens nouveau en jargon. Par exemple, un marché est un lieu concret où acheteurs et vendeurs se rencontrent, pour proposer des aliments et des outils à vendre dans de petits kiosques. Mais dans le jargon économique, un marché est une abstraction pour tout d’accord d'achat et de vente. Un « marché foncier » ou un « marché de l'eau » est un espace imaginaire. Lorsque vous écrivez pour les agriculteurs qui n'ont pas suivi d'études d'économie à l'université, il est préférable de dire « vous pouvez acheter ce produit dans un magasin » que de dire « le produit est disponible sur le marché ou dans un magasin ».

Lorsque mes collègues et moi enseignons la rédaction technique, nous éliminons la plupart du jargon des agronomes, de sorte que le texte devient clair pour les agriculteurs. Nous sommes des éditeurs utiles simplement parce que nous n’avons pas la malédiction des connaissances que nos stagiaires ont.

Le meilleur remède contre la malédiction de la connaissance, comme l'explique Pinker, consiste à demander à quelqu'un d'autre de lire votre article. Vous ne pouvez jamais entrer entièrement dans la tête de vos lecteurs, mais vous pouvez leur montrer votre article et leur demander de le lire et de le commenter. C'est un moyen particulièrement efficace de savoir quelles parties de votre prose prêtent à confusion.

Agro-Insight (www.agroinsight.com), qui a produit de nombreuses vidéos pour Access Agriculture (www.accessagriculture.org), a aidé les gens à rédiger des fiches d'information d'une page pour les agriculteurs. Elle partage une version préliminaire des fiches d'information avec les agriculteurs et elle a beaucoup appris de cette expérience de « révision par les pairs agriculteurs ».

Faire lire une ébauche de votre article par quelqu'un, par n'importe qui, vous aide généralement à éviter au moins une partie de la malédiction de la connaissance, car comme le dit Pinker, le plus grand avantage de cette personne est qu'elle n'est pas vous. La rédaction technique n'a pas besoin d'être simpliste, elle doit être tout simplement plus claire.

Lectures complémentaires

Bentley, J. and Boa, E. 2013. The snowman outline: fact sheets by extensionists for farmers. Development in Practice 23(3), 440-448.  doi/abs/10.1080/09614524.2013.781129

Pinker, Steven 2014. The Sense of Style: The Thinking Person’s Guide to Writing in the 21st Century. New York: Viking. 359 pp.

© Copyright Agro-Insight

Comment vous pouvez aider. Votre généreux don nous permettra de fournir aux petits agriculteurs un meilleur accès à des conseils en matière d’agriculture dans leur langue.

Dernières nouvelles

Lumières, caméra, action : apprendre à produire des vidéos de type Access Agriculture aux Philippines

Douze participants de quatre agences de développement aux Philippines ont récemment participé à un cours de formation de deux semaines afin d'acquérir les compétences essentielles pour la production de vidéos de formation « agriculteur-à-agriculteur » de haute qualité qui respectent les normes strictes d'Access Agriculture en matière de qualité, de contenu et de format.

Vidéos récentes

Merci à tous nos donateurs