L’arrachage manuel du striga

Il est important d’arracher le striga à la main avant qu’il ne produise des graines, et se disperse. Comme l’arrachage à la main est laborieux, mieux vaut réduire le nombre de plantes de striga en mettant du compost ou du fumier en faisant la rotation ou la culture associée avec des cultures non-céréalières, telles que le niébé. Avec ces pratiques, l’arrachage à la main devient moins laborieux. Les paysans de la Tanzanie et du Mali joignent les mains pour réduire la corvée de l’arrachage manuel. Leur effort commun les aide aussi à éviter la dissémination des graines de striga aux champs voisins.

Langue courante
Français
Durée
7:46
Produit pour
ICRISAT
Produit par
Agro-Insight, ICRISAT
Besoin d'une langue?
Si vous souhaitez cette vidéo traduite dans d'autres langues, s'il vous plaît contacter kevin@accessagriculture.org

Catégories

Designed & Built by Adaptive - The Drupal Specialists